Pensionnat Magique


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reflexion (Aurrius)

Aller en bas 
AuteurMessage
Helena
Actif
Actif
Helena

Féminin
Nombre de messages : 721
Age : 24
Côté coeur : Votre correspondant n'est plus en ligne
Hobbys : Les jeux d'argents, la pyromanie, rendre les gens fous
Pouvoir : Refaire vivre aux gens leur peur passé
Date d'inscription : 25/01/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Reflexion (Aurrius)   Dim 8 Fév - 21:31

La présence d'Helena en ce lieu ne s'expliquait pas par un désir soudain de se couper du monde, sur les ardoises bleues, au dessus de tout, ni par une quelquonque insomnie comme c'est habituel puisque à l'instant il n'était que midi trente tapante. Le soleil n'était cependant pas omniprésent, dissimulé par des nuages gris ou noirs, annonciateur d'un orage prochain. Le vent à peine présent balayait les mèches de ses courts cheveux noirs de son visage inexpressif, consumant patiemment une nouvelle cigarette pour ensuite jeter le mego dans le vide. Les épaules couvertes de sa veste noire, rien n'incitait vraiment à la conversation ainsi présentée. Elle passa rapidement sa langue sur la lèvre inférieur et se frotta les mains, la température n'étant pas des plus torides. Le mauvais temps n'était pas un heurt, de là où elle venait, il pleuvait à fréquence régulière, et l'eau du ciel n'avait rien de dangereux. Sa phobie aquatique ne se déclenchait que face au grandes étendues ou aux océans. L'Irlande, elle en revenait tout juste, hier matin. Histoire de fêter son anniversaire en famille et d'enterrer son frangin, J., ancien pensionnaire, décédé, emporté par une maladie cardiaque. Maladie dont paraît-il elle aurait hériter.

Foutaises tout ça, Helena aimait vivre dans le vent sans se soucier de ce qui s'était ou allait se passer, trainant déjà son handicap social, on l'avait cru authiste durant les premières années de sa vie d'ailleurs. Plus ironique qu'impulsive, elle repoussait en beauté les personnes qui lui déplaisait extérieurement et ne s'accrochait pas à ses amitiés présentes. Sous ses pieds, elle entendit quelques élèves, des discussions par bribes, elle avait su se mettre à jour au niveau des dernières nouvelles importante du pensionnat, les nouveaux qui avaient de l'importance. Elle avait rencontré un type au foyer qui l'avait défier au jeu vidéo, une activité qui l'accrochait beaucoup. En vérité, les video games étaient censé lui faire oublier la cigarette, c'était stupide mais plus elle y pensait, plus elle oubliait ses pulsions de tabac.
Les gens sortaient sur les toits de nuit la plupart du temps -surtout l'abruti qui jouait de la guitare toute la soirée et qui méritait qu'on lui fasse bouffer les cordes une à une- pour sa part, Helena y montait concrètement pour la première fois, elle venait de prendre une chambre ici, auparavant elle dormait dans un hotel à l'extérieur, l'environnement ne la rassurait pas, considérant les élèves comme des monstres, leur magies, ces pouvoirs elle les détestait. Tous, sans exeption. Mais elle avait admi quelques chose, cette immondice, elle en faisait parti. De plein. Un objet de médecine et d'exprience.

Les écouteurs de son lecteur de musique fixé dans les oreilles, elle attendit que le temps passe, devant ses yeux, sous ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurrius Zabulon
Nouveau
Nouveau
Aurrius Zabulon

Masculin
Nombre de messages : 39
Age : 27
Côté coeur : célib T-T
Hobbys : se balader la nuit
Pouvoir : Maitrise de la Glace + Vampirisme
Date d'inscription : 23/01/2009

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Reflexion (Aurrius)   Dim 8 Fév - 22:54

Aurrius regardait le ciel a travers les fenêtres, fuyant l’atmosphère lourde des couloirs dans sa chambre. Il avait toujours eu du mal à supporter cette masse immonde d’élèves se pressant les uns contre les autres. Il crevait de froid, blotti dans son lit. Mais il s’amusait. Les nuages passaient et, comme un gosse, il laissait voguer son imagination. Il apercevait des formes, fantômes imperceptibles. Il souffla légèrement sur ses mains, couvertes de glace, envoyant une légère fumée blanchâtre dans l’air. Ce n’était pas normal d’avoir aussi froid à cette époque de l’année. Pas qu’il eut jamais été normal, remarque. Avec un soupir résigné, il sortit de son lit s'habilla comme sa son habitude vêtu simplement d'un jean noir et de son long manteau en cuir sans manche ,ouvrant la porte il n'oublier pas de prendre son livre fétiche "Mémoire de l'enfer". Une citation par page. Une idiotie dans le style. Plus de papier que d’encre. Il tourna une page. C’était pas comme ça qu’il allait arrêter de s’ennuyer. Loin de là. Il soupira. Il fixa un instant ses botte, un sourire amusé aux lèvres. Il avait mis sa paire fétiche, aujourd’hui. des botte renforcé en acier. Il avait une autre paire
identique mais il arrivait toujours à les différencier l’une de l’autre. Une tacher de sang d'on ne sais pas d'ou, sois disant. Se sentant, tout d’un coup, de meilleur humeur, il releva la tête d’un bond et fit quelques pas vers le toit. C’était pas la première fois qu’il montait ici. Il soupira. Et se dirigea vers la porte. Un pas, deux pas. Et la porte qui s’ouvre.

Le voila maintenant sur le toit, le vent caressent ces cheveux et la vu du monde s'offrir a lui, mais une chose n'était pas comme d'habitude.... Une personne ? qui sa pourrai bien être ? Aurrius s'approcha lentement fessent taper ces talons sur le sol de sorte quelle ne soit pas surpris quand Aurrius se mettra a lui parler.

- Qui est-tu ?

Oups.... voila encore qu'Aurrius avais parler trop vite il aurai bien pu évite cette rencontre mais bon il été la c'était trop tard pour faire demi-tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Reflexion (Aurrius)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Reflexion sur la bidonvilisation de nos mornes
» Qu'est ce qu'un opposant politique en Haiti ?
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui
» Reflexions et choix
» réflexion sur la musique haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Magique :: Extérieur :: Toit-
Sauter vers:  












Design du Forum réalisé par Lunelya - coder par Synchro ©
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit