Pensionnat Magique


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Et comme le disait Edward le positif...[Damien]

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgane
Actif
Actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 871
Age : 24
Côté coeur : Papillonne, sans se poser pour le moment... Peut être un jour...
Hobbys : ...?
Pouvoir : Telekinesie + vampirisme
Date d'inscription : 27/07/2008

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Et comme le disait Edward le positif...[Damien]   Dim 1 Fév - 17:43

Morgane, assise sur un rocher gris et recouvert de mousse ,avait retiré ses bottes, elle n'avait pas eu besoin de remonter sa jupe noire qui elle était assez courte, mais avait retroussé légèrement les manches de sa chemise immaculée, et les pieds trempant dans l'eau froide de l'étang au bord duquel elle se trouvait, elle contemplait tout en rêvassant la surface de l'eau qui remuait faiblement sous la brise hivernale, faisant scintiller les derniers rayons de soleil du jour, qui avaient d'ailleurs une bien pâle couleur pour un coucher de soleil. Son baladeur dans les oreilles diffusant une musique qui la rendait immédiatement mélancolique à souhait[http://fr.youtube.com/watch?v=iImofQPW1BY], elle laissait son regard parcourir langoureusement la surface de l'eau, puis monter le long de la cime des arbres, pour enfin aller se planter dans le ciel d'un gris sombre où de gros nuages se distinguaient. Sa tête balançant de gauche à droite, suivant l'air lent de la musique qu'elle écoutait.

Elle regardait de nouveau le miroir mouvant que semblait être l'étang, les roseaux se balançaient légèrement, et on entendait peu à peu les croassements des grenouilles s'amplifier au fur et à mesure que le jour disparaissait. Ces temps ci, elle ne sortait presque que la nuit, et cela devait faire presque 5 mois qu'elle n'avait pas mis les pieds dans une salle de classe. Après tout, elle ne pouvait pas prétendre que les cours l'intéressaient énormément, elle y était allée une fois, mais c'était terriblement ennuyeux, et constamment, elle avait envie de sauter par la fenêtre en voyant les couples s'embrasser avec passion... Ou non, plutôt leur jeter la fenêtre dessus, ce serait bien plus intéressant.
D'ailleurs, sa vie était sérieusement décalée, elle ne dormait presque plus, la nuit, elle préférait de loin aller se promener, tandis que le jour lorsqu'elle essayait de dormir un peu, les allés retours incessants de ses colocataires l'empêchaient de fermer l'œil, ses heures de sommeil se situaient donc entre 6 heures et 8 heure, et parfois quelques heures dans la journée, tout ce mode de vie lui avait valu un teint d'une pâleur exceptionnelle, qui était plutôt joli, mais qui le serait encore plus si elle n'avait pas eu ces cernes violacées qui en ce moment lui soulignaient en permanence les yeux.

La musique dans se termina sur une note douce et prolongée, elle ferma les yeux, s'étira doucement et changea de position sur son rocher et ce fut à ce moment là que les batteries de son baladeur tandis qu'une nouvelle chanson un peu moins douce commençait, décidèrent de la lâcher. La jeune femme soupira avec agacement et le rangea dans son sac a bandoulière qu'elle avait déposé juste a coté d'elle sur l'herbe humide.
Il y eu une bourrasque qui envoya quelques mèches chatouiller son petit nez. Sa main se dirigea vers son visage ou elle entreprit de deplacer delicatement la mèche agacante, mais soudain, elle se figea; sous la lumière que produisait le lampadaire le plus proche de la route qui à quelque mètres de la, zigzaguait dans les collines; elle aperçut une ombre avancer vers elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://last-words.skyrock.com
Damien Kheel
Nouveau
Nouveau
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 23
Côté coeur : Recherche beau garçon (ou bel homme)
Hobbys : Draguer
Pouvoir : Tout ce qu'il y a de plus normal.
Date d'inscription : 28/01/2009

Feuille de personnage
Relations:
Vie privée ( Du personnage ):
Avertissements:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Et comme le disait Edward le positif...[Damien]   Sam 7 Fév - 16:58

Les rayons lumineux du soleil étaient parvenu à se filtrer dans la chambre de Damien, flitrer entre les fêlures des volets fermés, et lui faire ouvrir les yeux. C'était un rare jour où il avait profiter de la chaleur de son lit avant de se lever, lui d'ordinaire si matinal s'était abstenu, le ronronnement de son ordinateur toujours en veille l'avait quelque peu aidé à se relever, la présence étrange de la jeune fille avec qui il était contraint de partager sa chambre. Les lois des dortoirs mixtes lui avait arrachés une grimace, si cette gamine ne semblait pas trouver cela très choquant, il en était pour lui une chose jusqu'ici inimaginable, les japonnais donnaient d'eux une image si droite, si digne, de braves travailleurs, pourtant, en dehors du luxe incroyable, rien ne put satisfaire pleinement Damien dans les locaux du pensionnat. Il avait également reçu plus tard un coup de téléphone de la part de son employeur qui lui donnait les dernières instruction, se fondre dans la foule grouillante d'élèves et partager des moments avec eux, se forger une sorte de quotidien, devenir l'être le plus insoupçonnable. Par e-mail, on lui avait envoyé les dossiers de chacun des professeurs et étudiants qu'il avait prit soin de décortiquer dans leur totalité. Il étaient très incomplet, beaucoup d'entre eux comportait des troubles psychologiques, on ne mentionnait aucun parcours, pour la plupart, il semblerait qu'on est voulu retirer des documents des détails qui peuvent paraître pourtant insignifiant, le lieu de naissance, la date, la famille, les signes particuliers, la photo d'identité même. Et nulle part n'était mentionné le lieu de vie, ce pensionnat n'existait sur aucun papier, il paraissait même qu'il se charge lui même d'inviter à venir ses pensionnaires, un lieu perdu dans l'île la plus peuplée possible. Tout ça n'était que romancier, inimaginable. Impossible. C'était bien pour ça qu'on expliquait la présence d'un agent entre ses murs, cet endroit n'avait pas lieu d'être, ne payait aucune caution et s'y dégageait une force étrange, les caméra de surveillance de l'état étaient déviés, rien ne pouvait se filtrer mis à part les rayon du soleil flamboyant derrière les grilles de l'internat, rien sauf Damien. Adolescent aux allures inofensive dont la spécialité, justement, c'est la filtration.

Il était dans les habitudes de Damien de rester dans les lieux internes, cloitrés entre quatre murs sans devenir fou ne lui posait nul problêmes. Pourtant, après manger, dans ce courant, vêtu d'une chemise blanche, d'une cravate noire et d'un pantalon gris, sa veste sous les bras, même dans cet accoutrement, il libérait une aura plutôt libre et jeune, loin de son image de gosse de riche ou d'homme d'affaire -qu'il était. Le cadran de sa montre reluisait. Toujours à l'ombre, il commença peu à peu à s'exiler, mais les étudiants ici étaient très nombreux, il ne serait pas dur de tomber sur quelqu'un et de replonger dans son rôle de garçon distant mais amical.
Un étang, propre, encerclé par une verdure majestueuse où flanait une jeune fille, seule, plongée dans sa musique. Il n'était que deux, visiblement. Tant pis alors, ce sera elle. Il ignorait comment aborder la conversation, se contenta de continuer de marcher sans ralentir la cadence, son pas étant déjà naturellement lent et débordant de lassitude, l'ombre du garçon frôla un instant l'inconnue avant de suivre son propriétaire qui salua la jeune fille blonde d'un signe de tête et d'un mot prononcé dans un japonnais presque parfait, quoi que teinté d'un leger accent.
Elle était étrange elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Et comme le disait Edward le positif...[Damien]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» les bugnes comme chez le patissier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Magique :: Extérieur :: Etang-
Sauter vers:  












Design du Forum réalisé par Lunelya - coder par Synchro ©
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forumactif.com